L'actualité médicale vue par le professeur Claude Béraud

Accueil

jeudi 20 novembre 2008

La saga des statines

Les statines mises sur le marche en 1987 sont parmi les médicaments les plus vendus dans le monde. Depuis une dizaine d’années à leurs effets sur le taux des lipoprotéines sont venus s’ajouter de multiples propriétés biologiques et notamment une action anti inflammatoire, d’autant plus bienvenue que l’athérosclérose, responsable des accidents coronariens et vasculaires cérébraux, est considérée comme une pathologie inflammatoire. Pour ces deux raisons les indications des statines vont en s’élargissant. La mise au point, ces dernières années, d’un dosage ultra sensible de la C-Reactive Protein (CRPus) a révélé une augmentation du taux de cette protéine dans le sang des deux tiers des sujets en apparence en excellente santé et la signification pronostique cardio vasculaire défavorable de cette augmentation. Dès lors il suffisait de démontrer que les statines pouvaient diminuer le taux de cette protéine pour recommander de dépister le risque vasculaire des sujets asymptomatiques, en dosant la CRP ultra sensible puis de prescrire des statines à tous ceux chez lesquels ce dosage montrait un taux égal ou supérieur à 2mg/l, indépendamment de leur taux de LDL cholestérol, (éventuellement dans les limites de la normale). Ainsi aux deux tiers des hommes et des femmes, sans prendre en compte leur taux de LDL cholestérol, des statines seraient conseillées. Serait ce l’épilogue favorable aux industriels et peut être aux malades de cette saga ? On peut raisonnablement en douter.

Lire la suite

vendredi 24 octobre 2008

La brève mais trop longue vie d’un médicament inutile et dangereux

Le rimonabant était autorisé en Europe depuis juin 2006, commercialisé en France depuis mars 2007, disponible dans les pharmacies de 32 pays dont 14 hors de l’Union Européenne . Le 23 octobre, l’agence européenne d’évaluation des médicaments a recommandé à la Commission Européenne la suspension de cette autorisation de mise sur le marché. [1] L’extension mondiale de cette suspension est probable

Notes

[1] Afssaps. Communiqué de presse du 23 octobre 2008.

Lire la suite

jeudi 26 juin 2008

Diarrhée des voyageurs et vaccination contre escherichia coli

Les enfants de moins de cinq ans vivant dans le monde en développement sont atteints chaque année d’1.5 milliard d’épisodes diarrhéiques, entrainant 3 millions de décès.

Chaque année une diarrhée aigue liée à une infection par Escherichia coli atteint dans les pays en développement, notamment en zone tropicale, 27 millions de voyageurs et 210 millions d’enfants. Trois cents quatre vint mille enfants meurent faute de soins de cette infection.

Les mesures préventives vis-à-vis d’une infection liée à Escherichia coli, en l’absence d’une vaccination, portent sur l’hygiène personnelle, les aliments et les boissons sont efficaces comme en témoigne la faible prévalence de ces diarrhées dans le monde occidental, mais elles sont difficiles à mettre en œuvre dans les pays en développement.

Lire la suite

mardi 10 juin 2008

Les nouveaux risques de la Varenicline

Les risques de la Varenicline (Champix) signalés par les agences du médicament sont de plus nombreux et de plus en plus graves. Ils ne concernent pas seulement les consommateurs de ce médicament mais aussi la sécurité du public.

Lire la suite

vendredi 23 mai 2008

Faut-il vacciner les jeunes filles contre les papillomavirus humains ?

Le vaccin Gardasil® contre les papillomavirus humains (HPV) est très efficace sur les infections liées aux souches virales 6, 11, 16, 18, chez les jeunes filles n’ayant pas eu de relations sexuelles. Mais on ignore totalement si cette efficacité réduira le nombre des cancers du col dans cette population. Toutes les femmes doivent être surveillées par des frottis cervicaux. Si cette recommandation était généralisée, le nombre des décès par cancer du col serait probablement réduit d’un pourcentage élevé. Une vaccination supplémentaire ne modifierait vraisemblablement pas ce résultat de façon significative.

Lire la suite

mercredi 19 mars 2008

Antidépresseurs : utilité douteuse

Les agences nationales des pays occidentaux chargées de la mise sur le marché des médicaments, s’appuyant sur les avis de la majorité de leurs experts, ont reconnu l’efficacité des antidépresseurs et le bénéfice de leur prescription pour les patients souffrant d’une dépression majeure. Pourtant, ces médicaments suscitent de plus en plus d’analyses qui mettent en cause leur utilité et leur efficacité.

Lire la suite

mercredi 9 janvier 2008

Pour une indispensable révision de l’AMM

Il est temps de songer à la révision des procédures d’autorisation de mise sur le marché (AMM) des médicaments. Preuve en sont les milliers de décès, observés ces dernières années, liés à l’utilisation de médicaments insuffisamment évalués. L’absence de valeur ajoutée de la majorité des nouveaux médicaments plaide aussi pour une révision de l’AMM.

Lire la suite